Bienvenue à toutes et à tous

C'est avec l'ambition de diffuser de nombreuses informations sur le thé japonais que j'ai débuté ce blog. Vous y trouverez les éléments les plus importants de l'histoire du thé au Japon, ainsi que des infos sur les divers types de thés japonais, régions productrices, etc.

Aussi, vous pouvez retrouver en ligne ma sélection de thés grâce à la boutique Thés-du-Japon.com.

Très bonne lecture, j'espère que mon modeste blog donnera au plus grand nombre l'envie de se familiariser de plus près avec ce produit d'une grande profondeur qu'est le thé japonais !

English version of some posts here in Japanese Tea Sommelier blog

jeudi 10 août 2017

Thé noir de Gokase, Benifûki

J'avais présenté il y a quelques semaines le très intéressant thé noir de Gokase par M. Miyazaki fait à partir du cultivar Benihikari, et voici maintenant (comme promis) un Benifûki printemps 2017 du même producteur.
Il suffit de mettre son nez dans le sachet : pas de doute, fruité et légèrement, il s'agit bien d'un Benifûki, ce cépage / cultivar majeur à thé noir japonais.

Pour ce thé, on pourra procéder aussi bien à une infusion classique longue (2-3 min, 3-4g de feuilles pour 150ml d'eau) qu'à des infusions multiples, plus chargées et plus courtes, en gaiwan par exemple.


Le parfum est typique de Benifûki, fruité (abricot, banane, etc), sucré et velouté.
L'attaque a de l'impact mais sans agressivité. Le thé est très fluide en bouche, avec cependant une légère et élégante astringence que j'aime a retrouver dans les thés noirs. L'impression est très aromatique, très riche,  aussi bien dans le finish que dans l'after. En refroidissant, on trouve des arômes épicés, là encore très gourmands.
Si la méthode en infusion multiples donne en deuxième et troisième infusion un thé moins dense, on gagne encore en fluidité et l'after demeure très riche.  Aussi, on voit alors apparaître des arômes d'agrumes.


L'impression générale après dégustation est celle d'un thé noir typique, très agréable et équilibré, à déguster sans ajout de lait. C'est aussi un thé noir qui met très bien en avant les caractéristiques de Benifûki, fruité dans le arômes, mais puissant avec sa texture vive et affûtée en bouche.
Pour ceux qui veulent découvrir pour la première fois un thé noir Benifûki, je recommanderai d'abord celui de Ashikita, mais en deuxième lieu ce thé noir de Gokase sera un bon choix. Mais surtout, je recommande très vivement la dégustation de ce Benifûki en parallèle avec le Benihikari du même producteur. Ces deux thés noirs de Gokase donneront ainsi une très bonne idée des caractéristiques et différences entre ces deux cultivars à thé noir. Ils offriront aussi beaucoup de plaisir, chacun avec des sensations différentes.